RÉPARATION DE MAISONS FISSURÉES

Documents pratiques présentation de l'entreprise :

Réparation de maison fissurée, reprise en sous-œuvre, par micro pieux, injection de résine, plots alternés :

Votre maison est couverte de fissures dues à un problème de sol, et vous désirez les stopper. Regardons d’abord les différentes causes de la fissuration :

La fissuration est bien souvent le fruit d’un problème de fondations. Ces raisons peuvent être le résultat de phénomènes naturels complexes tels que :

    • la sécheresse, aussi appelée la dessiccation des sols (la perte d’eau des sols), est rencontrée surtout dans les sols argileux sensibles. Il en résulte des vides qui remplis par l’eau vont permettre le tassement du sol, et, par conséquent, des fissures vont apparaître sur la maison.
    • Un arbre trop proche d’une maison, dont les racines vont influencer le niveau de la nappe phréatique, et donc, comme dans le cas de la sécheresse, va permettre le tassement du sol, et donc la fissuration de la maison.
    • Les sols dits thixotropes dont l’eau et les vibrations (routes, machinerie industrielle, …) vont modifier le comportement mécanique des sols en place. Ces types de sols vont littéralement se liquéfier et leur résistance mécanique chuter. Ce phénomène aura pour conséquence la fissuration de la maison. Exemple de sols thixotropes : les sables gorgés d’eau (baie du Mont Saint Michel), la bentonite (argile)…
    • La consolidation du sol : lorsque le sol est soumis à une charge supplémentaire  Exemple : pendant 100 000 ans, votre terrain ressemblait à un parc à vaches. Aujourd’hui, vous construisez votre maison dont les fondations exercent un poids considérable. Conclusion, le sol va se tasser !
    • La structure du terrain : la nature des sols peut être différente sous les points de fondations d’un bâtiment. Dans ce cas nous serons en présence de tassements différentiels car les fondations subissent une réponse du sol non homogène à la charge. Il faut bien comprendre que le sol dicte son tassement et que les fondations (et donc la construction) suivent le sol.

    Liste non exhaustive …

Mais la fissure peut aussi être le résultat de l’erreur ou de l’action de l’Homme :

  • un drainage ou un forage d’eau peut modifier l’hydrogéologie (l’état de l’eau dans le sol). L’eau chassée va laisser place à un vide qui permettra le tassement du sol. C’est un cas similaire à la sècheresse..
  • Une erreur d’ingénierie : la fondation s’appuie sur un sol trop meuble, ou encore la semelle s’appuie sur une couche saine mais sous laquelle se trouve un sol médiocre ! Il ne suffit pas toujours de descendre la fondation en profondeur « hors- gel » pour éviter les problèmes.
  • La malfaçon ou la sous qualité de réalisation des fondations : défaut de ferraillage, de géométrie (mauvaises dimensions) ou sans respecter les règles professionnels du terrassement (fouilles ouvertes trop longtemps, délavées par les eaux de pluies,…).
  • Une maison ou structure dont le système de fondations est trop hétérogène : niveau d’ancrage trop différent, mélange de fondations profondes et superficielles,…
  • Liste non exhaustive …

Quoiqu’il en soit, dès que le sol et les fondations sont mis en cause dans un problème de fissuration, en tant que professionnels des fondations spéciales, nous recommandons de faire réaliser.une mission de diagnostique géotechnique sur ouvrages avec sinistres par un Bureau d’Etudes de sol indépendant. Nous vous conseillons de faire procéder dans le même temps à un pré-dimensionnement de reprise en sous-œuvre (sondage pressio-métrique profond).

En fonction de l’étude de sol, notre équipe d’ingénieurs de formation Géotechnicien et Structure vous proposera les différentes solutions techniques pour reprendre les désordres :

  • Les micro-pieux accrochés sur les fondations existantes ou avec création de nouvelles longrines périphériques ou plots. Cette solution est réputée très fiable et elle règle efficacement les problèmes de tassements différentiels.
  • Les plots alternés consistent à dégager les fondations existantes et à les renforcer en sous œuvre (par le dessous) en les élargissant. Cette technique peut paraître économiquement séduisante, mais reste parfois très délicate à réaliser car le terrassement, sous les fondations, se fait de manière manuelle.
  • L’injection fonctionne très bien dans le cas des reprises de radiers et de dallages. Cependant, cette solution n’est pas recommandée pour certains types de sols comme les sols argileux.